Accueil > Collections > Diapositives et photographies

Diapositives et photographies

En 1839, un astronome, François Arago, alerte la Chambre des députés sur l’importance de la découverte de Daguerre et propose d’acheter son procédé pour le mettre à disposition de la France et du monde. L’Astronomie a été de fait une des premières discipline à mesurer l’intérêt scientifique de la photographie et à en faire un large usage.

Les collections photographiques de l’Observatoire de Paris sont ainsi particulièrement riches, tant par la variété des procédés explorés pour fixer des images d’objets célestes que par le nombre des clichés réalisés. Pour l’essentiel, elles sont des archives au sens strict, des séries cohérentes de données astronomiques au même titre que les registres d’observations...

La série de négatifs, désignée par la lettre "B" fut créée par Jean Counil, photographe au service de la Carte du Ciel, de juillet 1951 jusqu'à son départ à la retraite en décembre 1987. Cette série comprenait tout à la fois des reproductions de documents et d'objets provenant des collections de l'établissement et réalisées à la demande de la bibliothèque ou d'extérieurs (éditeurs, chercheurs etc.), mais aussi des reproductions d’observations astronomiques ou d’instruments, et enfin des reportages témoignant des activités de l'Observatoire durant cette période. Elle permet ainsi de documenter par exemple les évolutions survenues sur le site (construction des bâtiments A et B en 1977-1978 sur les terrains de l’Avenue Denfert-Rochereau, démontage du grand équatorial coudé…), son équipement (mise en place de l’astrolabe de Danjon, cuve à ondes gravitationnelles du laboratoire d’astrophysique de Meudon…), les activités des services et des laboratoires (polissage de miroir dans le laboratoire d’optique, fabrication de cellule photoélectrique, service de l’imprimerie, salle des signaux horaires…) et enfin rendre compte des manifestations qui s’y sont déroulées (exposition pour le tricentenaire de l’Observatoire, Cinquantième anniversaire de la création du coronographe par Bernard Lyot…).

Des négatifs plus anciens sur support verre, datant probablement des années 1930 et attribués à Gaétan Blum (1876-1945), assistant au service de la Carte du Ciel, font également partie de cet ensemble. Il s’agit principalement de vues du site (extérieur et intérieur) et des instruments alors en place. Certaines de ces images ont par ailleurs étaient éditées à la même époque en carte postale.

Enfin, la série de diapositives a été réalisée entre les années 1960 et la fin des années 1990 par des photographes professionnels extérieurs. Il s'agit pour l'essentiel de reproductions de documents et objets appartenant aux collections, mais aussi de quelques vues des locaux de la bibliothèque (Salle de lecture, espaces d'exposition,...) ou du bâtiment Perrault.